Les Pieds-Noirs? - Association Canétoise des Pieds-Noirs et leurs Amis (ACAPNA)

Aller au contenu

Menu principal :

Les Pieds-Noirs?

D'OÙ VIENT L'APPELLATION « PIEDS-NOIRS » ?


Dès 1848 jusqu'à 1881 de nombreux Français de métropole, réfractaire au régime, furent envoyés en déportation dans les différentes colonies françaises de l'époque ; ce fut le cas pour l'Algérie.
Ces déportés politiques, placés sous le contrôle de l'Armée qui en assurait la pitance et le logement sous les " marabouts ", genre de grandes toiles de tentes. Tous ces parias travaillèrent dans la fameuse plaine de la Mitidja, le tombeau des Roumis, roumis veut dire en langue arabe : homme blanc ou romains.C'était un immense marécage de 120 km de long sur 45 de large où le moustique était le maître incontesté. De ces lieux, avec sa terrible maladie, le paludisme, plusieurs dizaines de milliers de ces ardents républicains payèrent de leur vie. Dans ce pays, il fallait vivre ou mourir. Le seul moyen était de dessécher ces marais par des canaux. Pour cela, il fallut percer toute la chaîne côtière. Après avoir passé la journée sous un soleil de plomb, 50 à 60 degrés l'été, les hommes sortaient du marais avec de la fange noire jusqu'à mi-mollets. Les Arabes qui contemplaient ce spectacle les appelèrent les « Pieds Noirs ».
Par la suite, cette appellation fut portée par les premiers colons qui écrasaient leur raisin avec les pieds et en sortaient des comportes avec les mollets et pieds noirs.
En effet, les arabes, à l'époque, n'acceptaient pas d'écraser le raisin qui deviendrait alcool. C'était « H'lame » ce qui veut dire : interdit par le Coran.
Le cimetière de la colonisation à Boufarik : 100 000 morts de la malaria. En voilà la version exacte de l'époque.
Georges ORTEGA.

AUTRE VERSION

« Vous savez que le terme "pieds noirs " est né a Boufarik le 11 Novembre 1942
Ce jour là aux cerémonies de l'armistice de la première guerre mondiale, assitait , en présence du Maire de Boufarik et d'autres notables de la plaine de la Mitidja, le célébre Général CLARCK commandant le 8° Division blindée Américaine qui avait quelques heures auparavant débarquée sur les plages du Maroc ( 8 novembre 1942)
Aprés cette prise d'armes , le célèbre militaire a pu visiter le travail qu'avaient effectué les Français sur cette terre, la transformation d'un marécage en terrains fertiles, les vignobles de réputation mondiale, les orangeraies, etc...
Devant ces réalisations le Général a prononcé trois mots : YOU ARE PIONEERS( vous êtes des Pionniers) ( faites prononcer Pioneer par un Américain et vous entendrez PIENOUAR) et ce terme nous est resté, tout au moins, à tous ceux qui ont contribué à construire ce splendide pays que fut l' ALGERIE FRANCAISE
Je ne veux pas polemiquer avec les Historiens, qui souvent se trompent, mais la réalité reste la realité.
Christian Gabriel

AUTRE VERSION

Extrait de "Sciences et vie", spécial Algérie, 2004
Mais l'origine du mot, se trouverait à Casablanca, en 1952. Une bande de jeunes européens du quartier du Ma'arif, amateurs de cinéma américain et animateurs de manifestations contre le nationaliste marocain, s'était baptisée « pieds- noirs » en référence la tribu indienne. Diffusé dans la presse locale puis métropolitaine, l'expression aurait franchi la frontière algéro-marocaine pour désigner, dès 1955- 1956, les Français d'Algérie. D'abord péjorative, l'expression, ensuite revendiquée par les pieds noirs eux-mêmes, se répand véritablement lors de l'exode vers la métropole en 1962.

Autres versions encore? on n'est pas sortis de l'auberge, car de nombreux "Pieds-Noirs ont leur propre version, chacun étant persuadé, évidemment, que c'est l'authentique...! mais on est preneurs d'une énième version  "originale"... à vous de proposer.





 
ASSOCIATION CANETOISE DES PIEDS-NOIRS ET LEURS AMIS
Retourner au contenu | Retourner au menu